À ne pas rater : conférence sur les dangers de la circulaire Blanquer/transgenres !

SOS Éducation > Actualités > Actualités Mobilisations > À ne pas rater : conférence sur les dangers de la circulaire Blanquer/transgenres !
Posté par : SOS Éducation 27 novembre 2021 Aucun commentaire

Chère amie, Cher ami,

Le 29 septembre, Jean-Michel Blanquer signait une circulaire sur l’accueil des élèves transgenre à l’école : « Pour une meilleure prise en compte des questions relatives à l’identité de genre en milieu scolaire » [1].

SOS Éducation a immédiatement réagi en interrogeant l’intérêt supérieur de l’enfant et l’influence idéologico-politique trans-affirmative diffusée par certaines associations LGBTQ+ dans l’école.

Vous êtes plus de 7 000 à avoir répondu à notre consultation pour nous donner votre avis, et vous rejetez massivement cette circulaire : près de 97 % d’entre vous veulent son retrait par le ministre de l’Éducation nationale [2].

Depuis plusieurs semaines, SOS Éducation prépare un dossier d’analyse complet rassemblant des sources diverses et synthétisant les questions que soulève ce sujet très sensible.

Le dossier d’analyse que prépare votre Association vise à :

  • Prévenir parents et enseignants des enjeux véritables et des risques pour la santé des enfants ;
  • Rassembler tous les citoyens pour agir ensemble contre cette circulaire ;
  • Mobiliser les députés, les sénateurs et les maires, qui doivent prendre part au débat dans l’intérêt supérieur de notre jeunesse.

Avec sa circulaire, le ministre de l’Éducation nationale fait sienne l’idéologie d’un sexe de naissance assigné dont chaque personne peut se libérer, quels que soient son âge et sa situation émotionnelle.

Jean-Michel Blanquer reconnaît la faculté intrinsèque à tout être humain d’autodéclaration de son genre ressenti et de son sexe choisi.

En conséquence, un enfant convaincu que la solution à son mal-être ou à ses questionnements identitaires est de changer de sexe verra sa parole accueillie comme une décision éclairée qui ne saurait être discutée.

Le rôle de l’Adulte, parent ou enseignant, se réduit à l’acceptation et à l’accompagnement vers la transition sociale, médicamenteuse puis chirurgicale de l’enfant.

Ce faisant, l’Éducation nationale promeut une idéologie politique déconstructiviste qui conduit des enfants sains à devenir des adultes sous médicaments toute leur vie.

Ils seront les victimes collatérales d’un transactivisme dont les adultes n’auront pas su les protéger, alors que les risques étaient clairement établis.

Pour comprendre les risques que cette idéologie trans-affirmative fait courir aux enfants, SOS Éducation organise une conférence en ligne le 7 décembre, à 20 heures 30.

Nous aborderons 3 thèmes :

  1. Questionnement de genre : concept, principes, vocabulaire
    Intervenant : Sophie Audugé – déléguée générale de SOS Éducation
  2. Dysphorie de genre : aspects médicaux et questionnement éthique
    Intervenant : Anne-Laure Boch, neurochirurgienne des hôpitaux de Paris, docteur en philosophie, membre du conseil scientifique du séminaire d’éthique biomédical du collège des Bernardins
  3. Conséquences juridiques de la circulaire Blanquer pour les parents et les enseignants
    Intervenant : Aude Mirkovic, maître de conférence en droit privé (HDR), directrice juridique et porte-parole de Juristes Pour l’Enfance

Ne ratez pas la conférence en ligne Pourquoi la circulaire transgenres de Jean-Michel Blanquer représente un danger

  • Où : en ligne sur Internet – un lien Zoom vous sera transmis 72 heures avant l’évènement
  • Quand : le 7 décembre 2021
  • À quelle heure : de 20 h 30 à 22 h

Cliquez ici ou sur le bouton ci-dessous pour réserver votre place :

Priorité à l’éducation !

signature sophie auduge

Sophie Audugé,
Déléguée Générale de SOS Éducation

Sources :

[1] Lien vers la circulaire : Circulaire du 29-9-2021, NOR : MENE2128373C « Pour une meilleure prise en compte des questions relatives à l’identité de genre en milieu scolaire » : https://www.education.gouv.fr/bo/21/Hebdo36/MENE2128373C.htm

[2] Retrouvez l’analyse des résultats de notre consultation : https://soseducation.org/circulaire-transidentites-ecole-c-est-non/

Laisser un commentaire

*

code