NON à l'idéologie transgenre à l'école ! Signez vite la pétition...

SOS Éducation > Actualités > Actualités Mobilisations > NON à l’idéologie transgenre à l’école ! Signez vite la pétition…
Posté par : SOS Éducation 30 décembre 2021 Aucun commentaire

Chère amie, Cher ami,

Les lobbies transactivistes ont infiltré l’École et menacent la santé physique et mentale des élèves.

Ils ont réussi le tour de force de faire publier par le ministre de l’Éducation nationale une circulaire qui prend fait et cause pour la théorie du genre ressenti.

Cette circulaire est une violation sans précédent du sanctuaire que devrait être l’École de la République, impénétrable aux idéologies, aux croyances, aux politiques.

Il est scandaleux que le ministre ouvre la porte de l’institution scolaire à l’idéologie d’un genre ressenti qui supplante le fait biologique du sexe naturel. Il soumet les jeunes générations aux influences des lobbies communautaires qui cherchent à les convertir.

Les victimes en seront évidemment nos enfants, sensibles aux arguments d’un « bonheur garanti », à un moment de leur vie où le bouleversement identitaire de la puberté remet en cause parfois durement l’image qu’ils ont d’eux-mêmes, et celle que leur renvoient les réseaux sociaux et plus largement la société.

Les systèmes d’influence auxquels sont soumis les jeunes aujourd’hui sont d’une puissance effarante, à tel point qu’il est de plus en plus difficile d’en appeler à la raison et aux faits scientifiques.

La situation du changement de genre chez les enfants est pourtant désormais connue :

  • Les pays qui ont pratiqué la transition de genre chez les enfants font machine arrière.
  • De nombreux jeunes sous influence qui ont transitionné sont des « regretteurs » dont la vie est brisée.
  • Les traitements pédiatriques de changement de sexe sont expérimentaux et n’ont pas été approuvés pour une utilisation sur les enfants.

Les données disponibles conduisent à une conclusion : LA PRUDENCE !!!

C’est pourquoi Jean-Michel Blanquer doit retirer sa circulaire immédiatement.

Ne laissons pas nos enfants être les cibles des mouvements idéologiques qui veulent imposer une vision transhumaniste de notre société.

Il faut à tout prix faire annuler cette circulaire et prendre en compte la souffrance véritable de ces enfants qui ont besoin d’une aide appropriée, mais pas nécessairement de changer de sexe !

Et surtout il est urgent de s’attaquer aux vrais problèmes : les désastres des réseaux sociaux et du cyberharcèlement sur la santé mentale de nos enfants.

C’est pourquoi SOS Éducation lance aujourd’hui une pétition contre cette circulaire.
Signez-la en cliquant ici ou sur le bouton ci-dessous :

Soyons clairs, par des techniques semblables à celle des sectes, les transactivistes font croire aux enfants qu’ils peuvent changer de sexe d’un coup de baguette magique avec à la clé le bonheur garanti.

Mais la réalité du processus de la « transition de genre » est bien différente :

  • Corps mutilés…
  • Puberté interrompue…
  • Traitements dangereux…
  • Médicaments à vie…
  • Infertilité…
  • Développement altéré du cerveau…
  • Dépression…
  • Regrets…

… La liste est encore longue.

Allez-vous laisser cette idéologie s’installer dans l’École ?
Qui portera la responsabilité de la création de filles à barbe, mutilées ?
Signez la pétition et transférez cet email.

Priorité à l’éducation !

signature sophie auduge

Sophie Audugé,
Déléguée Générale de SOS Éducation

P.S. Il y a urgence. La Suède a connu une explosion de 15 733 % de diagnostics de « dysphorie de genre » en 17 ans… Mais les médecins se rendent compte qu’ils ont joué aux apprentis sorciers. Devant le désastre sanitaire annoncé, les pays soi-disant les plus « progressistes » comme la Suède font machine arrière.

Mais la France, aveugle et sourde, vient de s’engager à son tour dans cette impasse idéologique qui menace la santé mentale et physique des enfants.

Signez la pétition et transférez cet email à vos proches. Il en va de la santé mentale et physique de leurs enfants.

P.P.S. Afin de mesurer le risque réel et pour mieux alerter le grand public, SOS Éducation a publié deux ressources incontournables :

  1. Une analyse approfondie sur la menace qui pèse sur les enfants.
    Consultez-la en cliquant ici. Vous ne trouverez pas d’autre document aussi complet, qui rassemble autant de sources internationales, de témoignages de scientifiques, de points de vue des professionnels de santé et de personnes ayant transitionné, de publications qui dénoncent l’influence des lobbies…
  2. La vidéoconférence “Pourquoi la circulaire transgenre de Jean-Michel Blanquer représente un danger”, avec Anne-Laure Boch, neurochirurgien des hôpitaux de Paris, docteur en philosophie de la médecine, membre du collectif L’Observatoire de la petite sirène, et Aude Mirkovic, maître de conférence en droit privé, directrice juridique et porte-parole de Juristes pour l’Enfance. Regardez-la en cliquant ici.
  3. Consultez-les et transmettez-les autour de vous, et ensuite, Signez la pétition !

Laisser un commentaire

*

code