L’incroyable histoire d’Enguerrand, excellent élève recalé par Parcoursup…

SOS Éducation > Actualités > Actualités Mobilisations > L’incroyable histoire d’Enguerrand, excellent élève recalé par Parcoursup…
Posté par : SOS Éducation 22 juillet 2022 Aucun commentaire

Chère amie, Cher ami,

La méritocratie a gagné !

Pendant plusieurs semaines, SOS Éducation a accompagné Enguerrand Vauby, bachelier mention Très Bien avec 19 en maths et en physique, dont les rêves de classe préparatoire ont été brisés par Parcoursup.

Il aura fallu :

  • Des investigations approfondies sur le fonctionnement de Parcoursup,
  • 3 passages dans les médias (Sur CNews, Causeur et Radio Courtoisie),
  • Plusieurs dizaines de lettres et mails envoyés,
  • Et une lettre ouverte au président de la République…

… Pour finalement recevoir une très bonne nouvelle : Enguerrand entrera en classe préparatoire au mois de septembre !

Enguerrand Vauby, c’est un profil d’élève excellent, comme on n’a malheureusement plus la chance d’en croiser tous les jours en France.

Entré à 15 ans dans un lycée exigeant où la rigueur et le respect de l’autorité sont de mise, le prestigieux lycée militaire de Saint-Cyr-L’École, Enguerrand a été premier de sa classe en seconde, en première et en terminale

… Mais il a vu tous ses vœux pour entrer en classe préparatoire scientifique refusés par la machine Parcoursup !

Abattus par le résultat, mais déterminés à comprendre, Enguerrand et son père engagent des investigations.

Le père d’Enguerrand suit mon intervention sur Cnews et prend contact avec SOS Éducation. Il nous expose la situation incroyable dans laquelle se trouve son fils.

Enguerrand et sa famille ont déjà envoyé des centaines de courriers sans suite. « Personne ne peut rien, c’est la machine qui décide » entendent-ils comme seule réponse.

Et après des semaines de combat intense, nous avons collectivement obtenu gain de cause !

Le mérite de ce jeune garçon est enfin reconnu et récompensé à la hauteur de son excellent niveau académique.

Enguerrand a tenu à remercier les centaines de personnes qui lui avaient apporté leur soutien sur la page Facebook de SOS Éducation.

Voici quelques-uns de ses messages, sur plusieurs dizaines d’autres qu’il a adressés :

Messages de remerciements d’Enguerrand sur Facebook
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
 

Au-delà de la victoire pour Enguerrand et pour sa famille, cette action permet de mettre en exergue les nombreux dysfonctionnements de Parcoursup.

Notamment les injustices que génère un système de juxtaposition d’algorithmes fondés sur les notes et les rangs par matière, alors que d’un établissement à l’autre, la valeur n’en est pas la même.

L’incroyable histoire d’Enguerrand (par l’excellence de ses résultats et la qualité des appréciations portées sur son dossier scolaire) constitue un cas d’école pour informer les futurs bacheliers et leurs parents, et plus largement les professeurs et les conseillers d’orientation chargés de conseiller les jeunes.

SOS Éducation va demander des ajustements sur Parcoursup, à mettre en place au plus vite, pour que tous les élèves puissent bénéficier d’un système plus juste et plus transparent.

Aujourd’hui, le système algorithmique de Parcoursup ne s’intéresse ni au parcours ni aux capacités spécifiques du jeune.

Dans l’immense majorité des cas, les lettres de motivation des bacheliers ne sont même pas lues !

Alors que l’Éducation nationale n’est plus capable de certifier le niveau académique des élèves, Parcoursup se base justement sur les notes obtenues en contrôle continu pour valider ou rejeter leurs candidatures.

Viennent ensuite s’ajouter des critères opaques que peu de bacheliers et de parents connaissent, parfois même inconnus des professeurs et des conseillers d’orientation, et qui varient selon les établissements d’enseignement supérieur :

  • Le rang dans la classe ;
  • Les notes dans une matière spécifique ;
  • Des critères sociaux ;
  • Les années d’avance ;
  • Le fait d’être néo-bachelier…

Pour Enguerrand, ce qui a coincé, c’est qu’il avait fait une demande d’internat pour les classes préparatoires pour lesquelles il avait postulé.

Il ne savait pas que certaines prépas allaient purement et simplement ne pas traiter son dossier !

Les places en internat étant réservées en priorité aux élèves boursiers, Enguerrand, n’ayant pas fait à chaque fois une double candidature (avec et sans internat), a eu son dossier directement recalé par l’algorithme !

Juste avant qu’il ne reçoive la bonne nouvelle sur son admission en prépa, j’ai pu échanger avec Enguerrand sur cette histoire et sur son parcours.

Nous avons eu envie de faire une vidéo pour inciter les jeunes comme lui, déterminés à réussir, à ne jamais rien lâcher, tout en étant lucides sur le manque d’information qui l’a conduit à cette situation impensable pour lui auparavant.

À noter : il s’agit d’un entretien spontané, partagé de manière brute.

Si vous ne parvenez pas à lancer la vidéo, cliquez ici puis sur "Autoriser tous les cookies".

Vous pouvez aussi voir la vidéo directement sur Youtube en cliquant sur ce lien.

Information de dernière minute : je viens de recevoir un SMS du papa d’Enguerrand, qui nous informe que le rectorat l’a appelé, et a reconnu qu’il y a eu un dysfonctionnement de Parcoursup !

Selon le rectorat, le dossier d’Enguerrand n’aurait pas dû être écarté, et ils vont s’assurer que le dossier soit réétudié par les établissements auxquels il a postulé.

Des élèves brillants comme Enguerrand, injustement recalés par Parcoursup, il y en a des milliers en France…

C’est pourquoi il faut absolument :

  • Rendre Parcoursup plus juste et plus humain, pour ne pas pénaliser les élèves méritants ;
  • Informer les futurs candidats au bac, les parents et les professeurs sur les critères de sélection, pour savoir comment organiser leurs vœux sur Parcoursup.

Et nous allons nous y atteler, pour que la méritocratie retrouve le chemin de l’École.

2022 - 2027 - Priorité à l’éducation !

signature sophie auduge

Sophie Audugé,
Déléguée Générale de SOS Éducation

P.S. : La lettre ouverte d’Enguerrand au président de la République a été publiée sur Causeur : rendez-vous ici pour la découvrir.

P.P.S. : Vous souhaitez permettre à SOS Éducation de continuer à agir pour la méritocratie ? Faites un don dès maintenant !

Laisser un commentaire

*

code