Illettrisme à l'école, ça suffit !

SOS Éducation > Pétitions et mobilisations collectives > Actions passées > Illettrisme à l’école, ça suffit !

5 mesures pour la méthode syllabique, contre le fléau de l’illettrisme,
à l’attention du ministre de l’Éducation nationale

Monsieur le Ministre,

Vous avez déclaré le 25 avril 2018 :

Entre quelque chose qui ne marche pas — la méthode globale — et quelque chose qui fonctionne — la syllabique —, il ne peut y avoir de “compromis” mixte.
Ce sujet ne relève pas de l’opinion, mais de faits démontrés par la recherche. C’est très clair, et j’aimerais vraiment que ce débat soit une fois pour toutes derrière nous.

Les conclusions du Conseil Scientifique de l’Éducation nationale vont dans le même sens et préconisent :

  • que les professeurs soient mieux formés sur les mécanismes de la lecture ;
  • que les élèves soient évalués en début et fin d’année, pour mesurer leur progrès objectivement ;
  • que le ministère établisse une liste de manuels recommandés ;
  • que les parents soient mieux informés, et disposent d’outils simples pour accompagner chaque enfant.

Alors, pourquoi attendre aussi longtemps pour faire appliquer vos instructions, sachant le niveau très élevé d’illettrisme en France chez les jeunes générations ? D’après les statistiques 2018 du dispositif « Journée Défense et Citoyenneté » qui a remplacé le service militaire 22,4 % des jeunes adultes ne sont toujours pas des « lecteurs efficaces » ! Presque 1 sur 4…

Monsieur le Ministre, je vous demande solennellement, avec tous les membres de SOS Éducation, de prendre les mesures nécessaires pour faire respecter ces directives de bon sens, qui s’appuient sur des résultats scientifiquement prouvés.

D’après le baromètre IFOP – SOS Éducation réalisé cet été, 56 % des parents d’élèves ne savent toujours pas que la méthode syllabique est la plus efficace.
De plus, un enseignant sur trois n’utilise aucun manuel. Une majorité d’enseignants doute encore de l’efficacité de la méthode syllabique par rapport aux méthodes mixte et globale.
Enfin, 20 % des enseignants ont refusé de faire passer les évaluations en CP et CE1, ce qui n’est pas acceptable.

En conséquence, nous vous demandons :

  1. de transmettre une note explicative sur les bénéfices de la méthode syllabique dans l’apprentissage de la lecture aux parents de chaque enfant entrant en CP ;
  2. d’introduire un cours sur les neurosciences dans la formation des enseignants, expliquant comment fonctionne l’apprentissage de la lecture et de l’écriture ;
  3. d’établir une liste de manuels syllabiques validés, pouvant s’appuyer sur le Guide des Manuels Syllabiques édité et diffusé par les Éditions SOS Éducation en 2018 ;
  4. d’imposer le passage des évaluations nationales pour tous les élèves de CP et de CE1 ;
  5. de mieux prendre en charge les enfants qui présentent de réelles difficultés d’apprentissage.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de ma haute considération.

Bulletin de soutien

  • OUI,

    il est urgent que la méthode syllabique soit utilisée dans toutes les écoles et par tous les enseignants, car c’est la plus efficace pour apprendre à lire et à écrire.

  • OUI,

    je signe la pétition pour pousser le ministre de l’Éducation nationale à mettre en place ces 5 mesures pour la syllabique afin de lutter contre l’illettrisme.

  • OUI,

    je soutiens cette opération, ainsi que les autres actions de SOS Éducation, par un don.

Cette pétition est désormais close. Merci aux 2 594 personnes qui ont participé !

Retrouvez nos
PROCHAINES PÉTITIONS :