Il y a 200 ans naissait Charles Baudelaire…

SOS Éducation > Actualités > Actualités Mobilisations > Il y a 200 ans naissait Charles Baudelaire…
Posté par : SOS Éducation 9 avril 2021 3 commentaires

Il y a 200 ans naissait Charles Baudelaire.

Cet anniversaire résonne d’une manière particulière aujourd’hui, au moment où nous nous battons contre l’instrumentalisation de la langue française à des fins idéologiques.

L’absurdité de la chose s’exprime de manière plus probante par l’exemple.

Alors nous dédions ce qui suit à tous ceux qui aiment la langue française, sa musicalité, sa sonorité, sa fluidité…
À tous ceux qui ont aimé, et aiment encore, découvrir, lire et relire, réciter les plus belles œuvres de notre patrimoine culturel, qui ont fait le rayonnement de la France dans le monde entier.

Voici la magnifique métaphore du poète écrite par Charles Baudelaire, convertie en écriture « inclusive ».
La version lue est à découvrir pour vous rendre compte de l’étendue du désastre si nous laissons se diffuser l’écriture dite « inclusive »…

Cliquez ci-dessous
pour écouter l’enregistrement audio :

Si vous ne parvenez pas à lancer la vidéo, veuillez autoriser tous les cookies via le bouton « Modifiez votre consentement » dans la page de politique de confidentialité en cliquant ici.

Vous pouvez aussi voir la vidéo directement sur Youtube en suivant ce lien :
https://www.youtube.com/watch?v=TDbMfIqcceA

L’·La albatros
Souvent, pour s’amuser, les femmes·hommes d’équipage
Prennent des albatros, vastes oise.aux.lles des mers,
Qui suivent, indolent·e·s compagn·es·ons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.
A peine les ont-ils·elles déposé·e·s sur les planches,
Que ces rois·reines de l’azur, maladroit·e·s et honteu·ses·x,
Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
Comme des avirons traîner à côté d’eux·elles.
Ce·tte voyageu·r·se ailé·e, comme il·elle est gauche et veule !
Lui·Elle, naguère si be·au·lle, qu’il·elle est comique et laid·e !
L’un·e agace son bec avec un brûle-gueule,
L’autre mime, en boitant, l’infirme qui volait !
Le·a Poète·sse est semblable au·à la prince·sse des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l’arch·er·ère ;
Exilé·e sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant·e l’empêchent de marcher.

Signez la pétition
contre l’écriture « inclusive » en cliquant ici :

Si vous avez déjà signé,
transmettez le lien
vers notre pétition, et partagez-la sur vos réseaux sociaux !

Envoyez le lien direct vers la pétition à tous vos contacts :
https://soseducation.org/petitions-mobilisations-collectives/contre-ecriture-inclusive

Cliquez sur les images ci-dessous pour partager en 1 clic :

Je partage sur Facebook

Partagez sur Twitter   Partagez sur WhatsApp  Partagez sur Pinterest   Partagez sur LinkedIn

Priorité à l’éducation !

signature sophie auduge

Sophie Audugé,
Déléguée Générale de SOS Éducation

P.S. : Pensez à diffuser le plus largement possible notre pétition par email… Voici le lien à partager :
https://soseducation.org/petitions-mobilisations-collectives/contre-ecriture-inclusive

Laisser un commentaire

*

code

3 commentaires

  • Jeannine hellweg-duclos

    Pourquoi un francais résidant en Allemagne ne peut pas indiquer son code postal- D 58511- mais indiquer un code postal d’un parent ou ami en France?

    • SOS Éducation

      Bonjour, c’est corrigé, il est maintenant possible d’entrer un code postal à l’étranger. Merci beaucoup de nous avoir signalé ce souci !

  • DUCROCQ

    C’est une stupidité de croire que le genre grammatical renvoie à un genre sexuel .
    Le penser révèle une INCULTURE linguistique crasse . L’étude des langues mortes, de la philologie (origine et évolution de la langue française), la comparaison des langues latines sur ce sujet montrent la vérité de ce que j’avance .
    Même les Québécois ont commis cette erreur monumentale . Je ne parle pas du journal Le Monde, toujours prêt à cautionner la dernière manie pourvu qu’elle fasse progressiste.