Chère amie, Cher ami,

À la rentrée de septembre, certains élèves auront eu 5 à 6 mois d’interruption d’enseignement !

Le dernier trimestre s’est déroulé à distance, sans pouvoir réellement aborder de nouvelles notions.

Les connaissances acquises n’ont pas été régulièrement évaluées.

C’est pourquoi votre Association demande au ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse la mise en place immédiate d’un plan d’urgence éducative.

L’enseignement à distance a fonctionné, mais seulement pour une partie des élèves.

Peut-on imaginer reporter d’une année sur l’autre ces mois d’apprentissages sacrifiés ?

Et pour les élèves qui auront fourni les efforts nécessaires ?

Seront-ils contraints de refaire ce qu’ils ont déjà fait ? Ce serait prendre le risque de les faire décrocher à leur tour !

Si rien n’est fait, les conséquences seront catastrophiques pour tous.

La prochaine année scolaire se joue maintenant.

Certains établissements ont réussi à maintenir le cap. Leur accompagnement a été exemplaire.

Dès le début du confinement, ils ont mis en place un système rigoureux d’évaluation des acquis, avec ou sans notes, mais avec des créneaux de mentorat pour aider les élèves qui en avaient besoin.

Ces établissements prévoient déjà des semaines de rattrapage début juillet et de remise à niveau fin août.

Mais combien sont-ils ?

L’école est le socle de notre culture commune !

L’instruction est gratuite et obligatoire pour tous jusqu’à 16 ans !

L’urgence éducative c’est maintenant !

En soutenant notre demande, par votre signature, vous agissez pour une meilleure instruction de tous les enfants. Votre action est ESSENTIELLE pour notre pays.

Signez cette pétition dès maintenant en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Je signe la pétition !

Une lettre officielle est envoyée par courrier au ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse. En signant cette pétition, vous vous associez à cette lettre. Vous lui donnerez beaucoup de poids.

Il faut immédiatement mettre en place un plan d’urgence éducative.

L’École de la République doit assurer pleinement sa mission.

C’est pourquoi SOS Éducation lance cette mobilisation à destination du ministre de l’Éducation nationale.

Monsieur le ministre, nous vous demandons solennellement, de tout mettre en œuvre pour :

1) Rescolariser les élèves décrocheurs

2) Garantir l’enseignement en présentiel ou à distance !

3) Évaluer les connaissances acquises

4) Remettre à niveau les élèves, avant la rentrée prochaine !

Nous ne pouvons pas laisser une génération entière d’élèves perdre encore de précieux mois, voire une année complète.

Signez la pétition au ministre de l’Éducation nationale en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Je signe la pétition !

Il est urgent d’agir : c’est l’avenir des élèves qui est en jeu.

Pour que cette pétition prenne toute son ampleur, partagez cet e-mail avec tous vos proches. Diffusez ce lien sur les réseaux sociaux : https://soseducation.org/plan-urgence-educative-05-2020-message

Je partage cette pétition

Nous devons mobiliser le plus grand nombre de personnes le plus rapidement possible.

Un grand merci de votre mobilisation.

Plus que jamais : PRIORITÉ À L’ÉDUCATION !

Signature Sophie Audugé

Sophie Audugé,
Déléguée Générale de SOS Éducation