Entretien avec une enseignante d'Anglais en collège dans le privé

Entretien avant la réouverture des écoles
Entretien avec une enseignante d'anglais en college dans le prive

Entretien avec une enseignante d’Anglais en collège dans le privé

Entretien avec une enseignante d’Anglais dans un collège privé sous contrat en Île-de-France

SOS Éducation : Comment votre école s’est-elle organisée concernant la “continuité pédagogique” ? 

Enseignante : Support à créer par chaque enseignant et communication à l’aide de l’ENT

SOS Éducation : Quelles directives avez-vous reçues de votre direction ? Et de la part de l’inspection ? 

Enseignante : Direction : donner du travail de façon modérée mais constante pour que chacun puisse s’adapter

SOS Éducation : Comment l’annonce de la “continuité pédagogique” a-t-elle été perçue par l’ensemble du corps enseignant ? 

Enseignante : Une évidence qui irait logiquement avec des investissements différents suivant les situations de chacun

SOS Éducation : Est-ce que l’organisation a été compliquée à mettre en place ? 

Enseignante : Non mais elle a demandé beaucoup de travail

SOS Éducation : Tous les enseignants ont-il pu assurer les cours à distance ? 

Enseignante : À peu près

SOS Éducation : Comment les choses se sont mises en place en matière d’organisation ? 

Enseignante : Cours et exercices transmis par le biais de l’agenda électronique

SOS Éducation : Aviez-vous tous les éléments nécessaires (sur le plan pédagogique mais aussi sur un plan matériel) pour mener à bien la “continuité pédagogique” ? 

Enseignante : Oui

SOS Éducation : Quel matériel avez-vous utilisé (mis à disposition de l’école, le vôtre, un prêt… / idem concernant la connexion internet) ? 

Enseignante : Le mien

SOS Éducation : Quels moyens avez-vous utilisés pour être en contact avec les familles, vos élèves… ? 

Enseignante : E-mail, téléphone en cas de décrochage, visioconférence (très ponctuelle et seulement après les vacances de printemps)

SOS Éducation : Quels systèmes, logiciels, applications avez-vous utilisés pour communiquer vos cours, exercices…?

Enseignante : PDF, vidéo en ligne

SOS Éducation : Étiez-vous déjà à l’aise avec ces outils ?

Enseignante : Oui

SOS Éducation : Avez-vous été formé(e) ? Si oui, comment ? Par qui ? 

Enseignante : Partage entre enseignants, en famille, entre amis

SOS Éducation : Avez-vous développé vos compétences sur cet outil pendant le confinement ? 

Enseignante : Oui

SOS Éducation : Allez-vous poursuivre l’usage de certains outils en classe ? 

Enseignante : Non mais en travail à la maison possiblement

SOS Éducation : Que vous ont appris, apporté ces changements de mode de travail ? 

Enseignante : Difficile à analyser aujourd’hui, la tête dans le guidon

 

Concernant l’assiduité des élèves 

SOS Éducation : Tous les élèves de votre classe ont-ils suivi vos cours à distance et ont-ils remis les devoirs demandés ? 

Enseignante : Presque

SOS Éducation : Combien d’élèves ne se sont pas manifestés ? Sur combien d’élèves au total ?

Enseignante : Environ 5 sur 100

SOS Éducation : Avez-vous pu joindre les familles ? 

Enseignante : Oui

SOS Éducation : Avez-vous pu en remettre certains au travail ? 

Enseignante : Oui

SOS Éducation : Ces élèves sont-ils également des décrocheurs en classe ? 

Enseignante : Pas forcément

SOS Éducation : Avez-vous des élèves en situation de handicap dans votre classe ? Si oui, combien ? 

Enseignante : 50

SOS Éducation : Avez-vous pu les accompagner ? Les systèmes d’aide habituels (ATSEM,…) sont-ils restés opérationnels ? Avez-vous pu maintenir la continuité pédagogique pour eux ? De quelle manière ? Avez-vous adapté votre pédagogie, les documents transmis, et devoirs à faire, pour eux ? 

Enseignante : Dans un premier temps, exercices sous le même format que les exercices habituels, puis les travaux étaient supportés par des vidéos pour les nouvelles notions. Les parents ont beaucoup aidé. Enfin quelques visioconférences mais la concentration reste difficile. Pas de nouvelles des ATSEM

SOS Éducation : Avez-vous pu organiser des points réguliers avec les parents ? 

Enseignante : Non

SOS Éducation : En étaient-ils demandeurs ? 

Enseignante : Parfois oui mais les conversations étaient trop longues sachant que j’ai aussi ma famille dont je dois m’occuper

SOS Éducation : Avez-vous modifié la nature des exercices et devoirs demandés du fait que les élèves pouvaient s’aider de leur cours, ou bien se faire aider par les parents ? 

Enseignante : Non

SOS Éducation : Avez-vous noté les devoirs maison, les rendus ? 

Enseignante : Non

SOS Éducation : Par notes ou par compétences ? 

Enseignante : Aucun, simplement des commentaires, félicitations, encouragements

SOS Éducation : Avez-vous ajusté votre notation à la situation particulière des élèves ? 

Enseignante : Non, aucune note

SOS Éducation : Avez-vous senti un relâchement, une baisse de l’assiduité après l’annonce du ministre Jean-Michel Blanquer sur le fait que les notes ne seraient pas comptées dans les bulletins? 

Enseignante : Non, je leur avais déjà dit le vendredi avant le confinement.

SOS Éducation : Avez-vous le sentiment que vous avez pu avancer normalement dans le programme ? Plus vite (vous êtes en avance), plus lentement (vous êtes en retard) ? 

Enseignante : Plus lentement

SOS Éducation : Avez-vous le sentiment que les évaluations que vous avez pu mener à distance vous permettent de juger si vos élèves ont acquis ou pas les connaissances attendues ? 

Enseignante : Pas pour mes classes avec des enfants en difficulté.

SOS Éducation : Avez-vous pu varier les activités demandées du fait justement de travailler à distance ? Par exemple, quelle activité avez-vous pu donner à faire qui n’aurait pas été possible en classe ? 

Enseignante : Beaucoup plus de compréhensions orales

SOS Éducation : Si vous deviez évaluer le temps de travail, vous diriez que vos élèves ont dû passer combien de temps à travailler sur votre matière par jour (pour la maternelle et le primaire), par semaine (pour le collège) à comparer avec quelle durée de cours ? 

Enseignante : 1 h 30 à 3 h par semaine selon si tâche finale ou pas

SOS Éducation : Avez-vous remarqué des différences de comportement chez vos élèves ? Angoisses, peur…? 

Enseignante : Manque de sérieux, travail trop superficiel

SOS Éducation : Diriez-vous que votre temps de travail a été plus élevé, moins élevé, ou identique par rapport à celui nécessaire en classe ordinaire ? 

Enseignante : Plus élevé

SOS Éducation : Pendant cette période de confinement, quelle est la plus grande difficulté que vous avez rencontrée ? 

Enseignante : L’incertitude sur la date de reprise, les cours en ligne et à la maison ne sont pas sous le même format. + Difficultés personnelles à suivre et soutenir mes enfants, mes parents, les voisins… et continuer à vivre

SOS Éducation : Quels sont les enseignements que vous avez pu en tirer ? 

Enseignante : Pour l’instant aucun

SOS Éducation : Si vous deviez donner 3 à 5 points positifs de cette situation ? 

Enseignante : Le plaisir de voir que les élèves travaillent sachant que je ne les note pas. 
Avoir mes enfants à la maison toute la journée.
Certains élèves se sont surpassés (sans aide de leurs parents)

SOS Éducation : Si vous deviez donner 3 à 5 points négatifs ? 

Enseignante : La charge de travail très lourde lorsqu’on veut corriger individuellement
La préparation du concours en parallèle est très dure
L
es exigences des parents sont parfois intrusives
L
a visio a des avantages et ses limites (réseaux, élèves connectés…) et des inconvénients sur la vie privée et la qualité d’enseignement.

SOS Éducation : Êtes-vous favorable à la reprise de l’école le 11 mai prochain ? 

Enseignante : Non

SOS Éducation : Pourquoi ? 

Enseignante : J’ai besoin de 15 jours pour mettre a jour mes cours et savoir quelle organisation sera mise en place (nombre d’heures, cours en ligne, demi-classes…)

SOS Éducation : Retournerez-vous faire classe ? 

Enseignante : Peut-être

SOS Éducation : Pourquoi ? 

Enseignante : Je travaille sur Paris et ne sais pas quand les cours reprendront pour le collège

SOS Éducation : Appréhendez-vous ce retour ? 

Enseignante : Oui

SOS Éducation : Pour quelles raisons ? 

Enseignante : L’approche de mon concours (sans date encore) + famille à la maison + incertitude sur les méthodes d’enseignement (à distance ou pas)

SOS Éducation : Pensez-vous que le taux d’absentéisme sera très important dans votre établissement ? 

Enseignante : Je ne sais pas

SOS Éducation : Quels profils d’élèves seront présents selon vous ?  

Enseignante : Les élèves en difficultés de mes classes ULIS / SOUTIEN

SOS Éducation : Êtes-vous favorable au volontariat des familles pour envoyer leurs enfants à l’école ? 

Enseignante : Non, sauf si problème familial de santé et sans exigence de travail à distance

SOS Éducation : Pensez-vous qu’il faille imposer à certaines familles le retour de leurs enfants à l’école, en fonction de l’assiduité ? 

Enseignante : Oui

SOS Éducation : Pour ceux qui ne seront pas présents, pensez-vous possible de continuer l’enseignement à distance, en même temps que le cours en présentiel ? 

Enseignante : Non