Rumeurs sur le nouveau Bac : la Dgesco nous répond

6 août 2019
Rumeurs sur le nouveau Bac : la Dgesco nous répond

Rumeurs sur le nouveau Bac : la Dgesco nous répond

Les bacheliers de 2020 vont-ils perdre 2 ans en cas d’échec au Bac ?

Suite à des bruits de couloir dans les lycées, cette question nous a été posée par de nombreux élèves et parents inquiets.

Voici l’affirmation qui a circulé dans un grand nombre d’établissements en fin d’année scolaire : 

« Les élèves de première qui passeront le BAC l’année prochaine (en 2020) perdront 2 ans en cas d’échec au BAC, car ils n’auront pas eu le choix des spécialités, et ils seront ainsi obligés de repasser en 1ère. »

C’est évidemment FAUX !

Nous avons contacté la Dgesco (Direction générale de l’enseignement scolaire) pour obtenir une réponse officielle, et définitivement rassurer les élèves et leurs parents. Voici la réponse de la Dgesco :

Réponse de la DGESCO sur la rumeur

En résumé : ces bruits de couloirs ne sont pas fondés. Les redoublants au Bac 2020 seront dispensés de contrôle continu pour la spécialité de 1ère. Ils n’auront donc pas à « repasser en 1ère ».

Ils choisiront les deux enseignements de spécialité à la rentrée 2020, qui feront l’objet de deux épreuves terminales lors du Bac 2021 (au lieu d’une seule épreuve). 

N’hésitez pas à transférer ce message pour informer les élèves et parents concernés dans votre entourage.

Lisez l’arrêté du 29 avril 2019 relatif aux épreuves du baccalauréat général à compter de la session de 2021 en cliquant sur la pièce jointe ci-dessous :

Arrêté du 29 avril 2019 dispositions transitoires

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de