Canicule : notre École marche sur la tête !

Actualité
Canicule : notre École marche sur la tête

Canicule : notre École marche sur la tête !

Les bonnes initiatives ne sont pas toujours bienvenues…

C’est la triste réalité et c’est au détriment du bien-être de nos enfants et petits-enfants, qu’on laisse griller dans des fournaises.

41
Poster un Commentaire

avatar
29 Fils de commentaires
12 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
40 Auteurs du commentaire
AnneOmbrelleMoulinLucienne Tschanzle moigne Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Thievenaz
Invité
Thievenaz

Bonjour,
Il serait bon d’informer nos technocrates français que l’été il fait chaud voire très chaud et que l’hiver il fait froid.
Ainsi ils pourraient anticiper les mesures à prendre rédigées en triple exemplaires validées par un quelconque comité de pilotage et de surveillance pour :
donner les marques de ventilateurs homologuées, en hiver pour l’été suivant et les meilleures bottes fourrées en été pour l’hiver suivant !!!
Une grand mère indignée par tant d’incompétence

LETOURNEUR
Invité
LETOURNEUR

Problème purement administrative, pas d’appel d’offre pas de ventilateur;
Voilà un bel exemple de la lourdeur de l’administration et de ces employes(e)

Khristian
Invité
Khristian

« … Une grand mère indignée par tant d’incompétence »
Ce n’est pas de l’incompétence car ils sont très compétents, hélas. Ils sont simplement terriblement bornés…
Toutefois, n’est-ce pas aux municipalités de prévoir ce genre de chose ? L’État ne peut pas être partout…
Un grand-père lui aussi indigné.

STELLA
Invité

Quand on vous dit qu’il faut supprimer le service public et sa lourdeur administrative !
Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres.

Tarditi
Invité
Tarditi

Ce monsieur s’appelle t-il Jourdain car le bourgeois gentilhomme offrait des tissus à ses amis contre de l’argent pour cacher que c’était un commerce ici ce monsieur offre 10 ventilateurs contre 400 € or 40 € est le prix normal d’un ventilateur moyen ce n’est pas un cadeau !!!

Frederick Lariviere
Administrateur
Frederick Lariviere

Bonjour,
Je pense que vous avez mal lu l’article. Les 10 ventilateurs ont une valeur de 400€ et le parent d’élève en a fait don. Il ne demande aucunement un remboursement ou une compensation.
Bonne journée.

le moigne
Invité
le moigne

La bureaucratie française est redoutée dans le monde entier. Les Anglo-américains craignent le “French official” dont la fonction semble être de pourrir la vie des citoyens.
Cet inspecteur dont le métier est une sinécure voulait justifier sa fonction et son salaire.

BORGHERO MARIE-LENA
Invité
BORGHERO MARIE-LENA

Eh oui, la mentalité du fonctionnaire est absolument inhumaine. A force de règlements (détournés par les mêmes d’ailleurs), la France a sombré dans un système qui va nous achever.
Bon courage pour défendre notre Ecole.

dajcbe
Invité
dajcbe

je dirais vulgairement aux crétins dans un bureau : plus c… tu meurs!

Ombrelle
Invité
Ombrelle

Je suppose que ces fonctionnaires sont bien à l’abri dans leurs bureaux climatisés. Leur gros problème, c’est qu’ils sont complètement déconnectés de la réalité du terrain. Il faudrait les installer dans la fournaise qu’ils imposent à ces pauvres enfants. Ils brasseraient toujours de l’air, mais ce serait utile, pour une fois !

Moussah60
Invité
Moussah60

Attention, les fonctionnaires d’aujourd’hui ne sont plus ceux d’il y a quelques décennies. Ils étaient alors des agents du service public….. Mais je viens d’écrire deux gros mots dans notre nouvelle république technocratique macronienne : service (Quel fonctionnaire a aujourd’hui le sentiment d’être au service de quelqu’un d’autre que lui-même ? Comme nos élus d’ailleurs !) et public (aujourd’hui l’adjectif privé [ce qui est à soi et pas aux autres] ne prime-t-il pas nettement dans les discours et les comportements sur le collectif et le public [ce qui est à tous !])

FredT
Invité
FredT

C’est insultant pour un fonctionnaire comme moi de lire ce genre de jugement à l’emporte-piece. Les gouvernements successifs ont tout fait et continue d’oeuvrer pour détruire tout ce qui marchait avant. Le service public fonctionnait parce qu’il avait les moyens de fonctionner. Aujourd’hui, en réduisant les postes, le pouvoir d’achat on voudrait garder le même service? J’ai bossé dans le privé de manière totalement égoïste sans le soucier de la boîte. Je suis maintenant directeur d’ecole et enseignant. Je n’ai presque pas de moyen pour faire vivre la classe et mes projets, je n’ai pas assez de temps pour faire… Lire la suite »

hugues
Invité
hugues

et oui je suis tout à fait d’accord…
Que cache ce refus des ventilateurs ?
Et après on demande aux parents s’ils peuvent garder leurs enfants les jours de canicule….
Je n’y comprends rien !

FEUILLET
Invité
FEUILLET

L’administration dans son besoin d’exister … et de tout (enfin, c’est ce qu’elle pense) surveiller.

Baldacchino
Invité
Baldacchino

L’administration aurait pu remplacer ces ventilateurs par les pédagogistes de la rue de Grenelle…

NOËL Eliane
Invité
NOËL Eliane

Sans doute parce qu’ils n’en ont pas eu l’initiative !!!
C’est le comble de la bêtise !

Mère Michel
Invité
Mère Michel

Au nom de mes 10 petits enfants, je hurle !!! Quelle honte ! Mais en France on n’est plus à ça près… Ancienne SASU (Secrétaire Administrative Scolaire et Universitaire) je dois dire que dans nos bureaus, en étage, il n’y avait ni clim ni ventilation ni stores au fenêtres de l’IA où j’étais….

Lormaye
Invité
Lormaye

« Comment, pour tout dire, ne pas douter d’une civilisation qui a fait de la cravate le noeud coulant symbolique de la strangulation quotidienne ? »
Vers la sobriété heureuse de Pierre RABHI p23.

Monique JULLIEN
Invité

A force de marcher sur la tête, on va l’user et alors, quid de nous tous ?

LAPLAUD
Invité
LAPLAUD

Ce qui nous arrive, inhabituellement au mois de juin, est à la mesure du demi-siècle d’absence de gouvernance qui est déplorable. Le comportement d’une bonne partie de la population est purement enfantin, axé sur les lobbies multimilliardaires. Les vrais spécialistes de la climatologie ont attiré notre attention sur la nécessité d’envoyer le strict minimum de CO2 dans l’atmophère. Les voitures arrivant dans les villes le matin, en repartant le soir, sont à 8 sur 10 occupées par le seul conducteur. Les pithécanthropes français ne savent plus marcher, et interdisent à leur progéniture de faire des pas. Nous sommes des cons… Lire la suite »

Patrick
Invité
Patrick

Lapalud,
Le carbone n’est strictement pour rien dans le prétendu réchauffement climatique.

D’ailleurs, l’épisode de canicule que nous avons connu n’est pas dû au réchauffement climatique, mais à un souffle d’air, un Sirroco si vous voulez, qui provient du Sahara. Si le vent était venu de Sibérie, nous aurions eu 6 degrés.

IL n’y a pas de réchauffement, et encore moins de dérèglement climatique, vu que le climat n’a jamais été réglé par qui que ce soit.

CLAIRET
Invité
CLAIRET

GOUVERNEMENT DE BON A RIEN ET JE SUIS TRES POLI

UN G.P.

BENOIT
Invité
BENOIT

Réactions de bon sens et indignées devant l’absurdité du système administratif .
Mais où allons -nous ? C’est effarant .

Garcia
Invité
Garcia

Nos autorités sont en dérive totale et ce genre de réaction prouve qu’elles essaient tristement de prouver qu’elles existent et qu’il leur reste un iota d’autorité, qu’elles gèrent !!! Lamentable!!

Claire david
Invité
Claire david

Oui il faut utiliser les ventilateurs et autres courants d’air quand il fait tres chaud. On se moque des homologations en tous genres! Un peu de bon sens!
Ce monsieur vend peut etre des climatiseurs….. qu’il les offre!

Claire david
Invité
Claire david

Bien sur je parle du responsable qui a refuse les ventilateurs! Quel abus!

valbrun
Invité
valbrun

C’est sûr que l’on marche sur la tête . On a tous connus des étés très chaud et de mémoire nous nous en sommes sortis sain et sauf. Il suffit d’un peu de bon sens et de s’adapter au climat à chaque saison.
Nos mères avaient cette intelligence qui manque cruellement à nos fonctionnaires.

Jean-Phi
Invité
Jean-Phi

Ces braves technocrates estiment qu’ils brassent suffisamment d’air pour évincer les ventilateurs.
Et puis qui sait : les ventilateurs sont probablement trop genrés, pas assez inclusifs, voire heurtant la sensibilité culturelle des innombrables communautés.

LAFAY
Invité
LAFAY

C’est vraiment n’importe quoi et on croit rêver !!!! Pauvre France !!! Je suis vraiment indignée !

Henri DE LA BROSSE
Invité

je croyais que notre minitre avait du bon sens…. Est-ce à force de vivre dans l’entourage de notre président ?
Quos vult perdere Jupiter dementat

gargol
Invité
gargol

Cela s’appelle la connerie au cube des fonctionnaires

mohr
Invité
mohr

La fonction du ventilateur est de déplacer de l’air mais point de diminuer la température.
Ils sont comme nos gouvernants qui déplacent de l’air mais ne résolvent pas le problème.
Beaucoup se laissent piéger.

mohr
Invité
mohr

« Gouverner, c’est prévoir. »
Adolphe THIERS (1797-1877).

Maintenant nos gouvernants pris de court et dépassés par les événements nous conseillent des astuces de grand-mères.
Ils servent à quoi ?

MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS
Invité

Bien sûr que le matériel scolaire du primaire, de la maternelle et de la crèche sont communaux. Bien sûr que si la commune dépense des impôts pour les acheter, elle doit alors passer par le système dit « d’appels d’offres ». mais ici, c’est un don. Il n’y a pas d’impôts de dépenser, donc le système d’appels d’offres ne se trouve aucunement nécessaire !!! DINGUE quand même que cette logique échappe aux fonctionnaires bornés au point de ne même plus être capables de réfléchir avec le bon sens moyen commun !

Saget
Invité
Saget

Ces Français au pouvoir sont macérés depuis Giscard dans la sensiblerie de cette gauche droit de l’hommiste. Aucun pays au Monde n’a pu résister longtemps à cet état de faiblesse morale, physique et politique. Proie désormais facile à manipuler, à manger toute crue. L’écolo se plaint, mais il participe au développement de cette niaiserie collective. En 1945, De Gaulle a prédit que la lumière de la France s’éteint.

Alcaria, Pamela
Invité
Alcaria, Pamela

Une décision tout à fait irresponsable.

F.LIGIEZA
Invité
F.LIGIEZA

Je suis tout a fait d’accord avec vous
C’est en France que tout va mal
Je viens de passer le mois de juin en Pologne où la température a dépasser tous jours les 35 et une journée 41 les enfants étaient à l’école, les ouvriers du bâtiment , ceux des travaux publics ,continuaient les chantiers et on ne parlait pas de canicule

AW
Invité

En conclusion, si d’aventure l’envie vous prend de faire  » cadeau » de quoique ce soit d’utile pour les bien être des enfants en periode de Canicule ou de froid, surtout ne le bramez pas, faite le et MOTUS !
Naïve je croyais qu’on avait largement touché le fond, mais non, en fait çà creuse encore…

Lucienne Tschanz
Invité
Lucienne Tschanz

On marche sur la tête, en France, avec une administration datant d’un autre âge et qui semble ne pas avoir bougé depuis des décennies , bien au contraire, (se rappeler « Messieurs les ronds de cuir » de Courteline…) ! Il faut absolument « remuer » tout cela, revenir tout simplement au bon sens et éliminer les extra-terrestre qui semblent vivre sur une autre planète … Et par ailleurs dire des brassées de merci à ce père de famille qui a offert ces ventilateurs pour le bien des enfants, ce qui passe avant tout autre chose, c’est un acte humain et d’une bonté infinie… Lire la suite »

Moulin
Invité
Moulin

La honte, c’est surtout de faire travailler tout le monde comme si de rien n’était en France, alors qu’en Allemagne à partir de 27° tout le monde arrête de travailler. De même, en hiver j’ai surveillé des cours par – 17°, les élèves se dépensent et donc se réchauffent mais pas les enseignants en Seine-et-Marne ! Personne ne nous livre même de l’eau réfrigérée contrairement à certaines entreprises, pourtant il faut tenir le choc et parler toute la journée pour enseigner. Je pense que c’est voulu : crise cardiaque, avc, coup de chaleur … plein de monde en moins donc… Lire la suite »

Anne
Invité
Anne

Le monde ne marche pas sur la tête mais sur sur ses oreilles, c’est pourquoi il n’entend pas ses cris de douleurs.