Résultats de l’enquête sur la scolarisation dès 3 ans...

SOS Éducation > Actualités > Actualités Mobilisations > Résultats de l’enquête sur la scolarisation dès 3 ans…
Posté par : SOS Éducation 12 février 2021 Aucun commentaire

Chère amie, Cher ami,

Nous avons lancé une étude nationale en partenariat avec l’IFOP pour connaître l’opinion des Français sur la scolarisation obligatoire des enfants dès 3 ans, prévue dans la loi contre les séparatismes.

Nous vous avons également proposé d’y répondre… et en moins de 4 jours, vous avez été plus de 5 000 à remplir le questionnaire complet et à nous transmettre plus de 1 400 commentaires !

Un grand MERCI pour votre réactivité !

Nous disposons désormais, grâce à vous, des résultats de 2 enquêtes :

  • La première, administrée par l’IFOP, présente l’opinion des Français, c’est-à-dire des citoyens de plus de 18 ans représentatifs de la population.
  • La seconde, administrée par SOS Éducation, présente la position d’enseignants, de parents et de grands-parents, c’est-à-dire des personnes directement concernées par les questions éducatives.

Nous venons tout juste de finaliser la synthèse des résultats (Retrouvez-les directement en suivant ce lien, ou bien au bas de cet e-mail). Ils sont très riches d’enseignements, et vont nous permettre de poursuivre nos actions pour améliorer l’école.

Les points principaux à retenir sont :

  • Selon l’enquête d’opinion administrée par l’IFOP, 21 % des Français sont opposés à la scolarisation obligatoire, alors que 97 % des enfants sont inscrits à l’école à 3 ans ! (chiffres de la rentrée 2019). Ce chiffre atteint même 83 % parmi les sympathisants de SOS Éducation.
  • À la question “D’après vous, à quel âge les enfants devraient-ils obligatoirement aller à l’école ?”, 75 % des Français choisissent 3 ans (l’âge de l’instruction obligatoire) alors que vous êtes seulement 14,4 % parmi les sympathisants de SOS Éducation à faire ce choix. Les sympathisants de SOS Éducation sont à 52,2 % contre l’obligation de scolarisation, quel que soit l’âge.
  • La liberté du choix du mode d’instruction (à l’école ou à la maison) est un droit constitutionnel fondamental des parents, cette liberté doit être protégée” est l’argument majoritairement retenu tant par les répondants au sondage IFOP (88 %) que par les sympathisants de SOS Éducation (97 %) opposés à la scolarisation.

À travers cette double enquête nous avons pu constater que la distinction des concepts d’instruction (le socle commun des connaissances que chaque enfant doit maîtriser et qui relève de son droit à l’instruction), d’éducation (qui est assurée par les parents) et de scolarisation (le fait d’être inscrit dans un établissement scolaire régulièrement déclaré pour y être instruit) ne sont pas explicites pour tous.

Un travail de pédagogie et de communication auprès du grand public est à mener pour mieux expliquer et distinguer les enjeux de l’instruction et ceux de l’éducation.

Nous avons également noté les inquiétudes des sympathisants de SOS Éducation qui font le choix de la scolarisation parce qu’elle est le meilleur moyen d’instruire et de développer le plaisir d’apprendre des enfants de milieux défavorisés. Nous partageons cette inquiétude.

Nos actions d’information, de formation, de partage des connaissances et des bonnes pratiques contribuent à améliorer le système éducatif pour tous les enfants, notamment ceux dont les familles sont les plus éloignées de l’école.

Découvrez la synthèse complète des résultats en cliquant sur l’image ci-dessous :

Priorité à l’éducation !

signature sophie auduge

Sophie Audugé,
Déléguée Générale de SOS Éducation

P.S. : SOS Éducation est totalement indépendante, elle ne touche aucune subvention. Pour soutenir nos actions et nous permettre de continuer le combat pour améliorer le système éducatif, si vous le pouvez, aidez-nous par un don. Merci pour votre confiance.

Laisser un commentaire

*

code