Contre l'écriture inclusive : l’avis de René Chiche !

SOS Éducation > Actualités > Actualités Mobilisations > Contre l’écriture inclusive : l’avis de René Chiche !
Posté par : SOS Éducation 26 mars 2021 10 commentaires

Chère amie, Cher ami,

En 2017, SOS Éducation a mené une action importante contre l’écriture inclusive, après la publication d’un manuel scolaire utilisant cette graphie.

À l’époque, l’affaire avait fait grand bruit !

Au sein même du gouvernement, le débat a été animé.

Mais les politiques n’ont pas eu le courage de trancher la question.

Et aujourd’hui le sujet est au coeur de l’actualité, avec notamment :

  • deux propositions de loi pour l’interdire
  • des professeurs qui en font la promotion, certains bonifiant les copies des étudiants qui l’appliquent
  • des maires qui l’utilisent dans des documents publics
  • des institutions publiques qui en truffent leurs formulaires
  • des enseignants qui l’utilisent dans les leçons écrites. Vu en CE2 !

J’ai demandé à René Chiche son analyse sur ce phénomène très inquiétant qui se diffuse largement.

René Chiche est agrégé de philosophie, matière qu’il enseigne avec passion dans un établissement public.

Pour faire entendre la voix des enseignants qui enseignent, il s’est engagé dans l’action syndicale. Il est vice-président du syndicat de l’Éducation nationale Action et Démocratie et siège au Conseil supérieur de l’Éducation.

René Chiche est l’auteur d’un ouvrage dont je vous recommande la lecture, au titre tristement évocateur : La désinstruction nationale, paru en novembre 2019 aux éditions OVADIA.

Compte tenu du retour en force de l’écriture inclusive, nous avons porté notre échange sur le mouvement et les risques qui se cachent derrière ce qu’il nomme un artefact.

  • Il reproche l’immobilisme du ministère de l’Éducation nationale sur ce sujet “comme sur tant d’autres”,
  • Il rappelle “le niveau de quasi illettrisme des copies”, l’écriture inclusive représentant un obstacle supplémentaire pour les élèves
  • Il met “sur le même plan l’écriture inclusive et le port du voile, comme des signes ostentatoires de convictions que l’on cherche à imposer à autrui”,
  • Il explique le mouvement plus profond “de critique permanente de l’héritage” dans les années 70 à l’université : “on faisait carrière en démontrant que les grands auteurs s’étaient trompés
  • Il dénonce un problème GRAVE : “un problème fondamental d’Éducation plus que d’instruction. C’est-à-dire la place que les adultes prennent dans l’ordre des générations”. Avec ces idéologies “ils sont en train de priver leurs propres enfants de ce dont ils ont eux-mêmes bénéficié”.
  • Il se désole de “la baisse du niveau intellectuel général”.
  • Il défend les enseignants dont “une majorité est compétente” mais il regrette que cette majorité soit inaudible.

Cliquez ci-dessous pour découvrir cet entretien vidéo :

Si vous ne voyez pas la vidéo Youtube, veuillez autoriser tous les cookies via le bouton « Modifiez votre consentement » dans la page de politique de confidentialité en cliquant ici.

Nous tenons à remercier chaleureusement Monsieur Chiche pour cet échange.

Ensemble nous pouvons faire bouger les lignes.

Ensemble nous devons nous opposer à l’écriture inclusive à l’école !

  • NON à l’enseignement de l’écriture inclusive à nos enfants
  • NON aux manuels et leçons qui utilisent l’écriture inclusive
  • NON à l’usage de l’écriture inclusive à l’École

Signez dès maintenant notre grande pétition contre l’écriture inclusive en suivant ce lien.

Priorité à l’éducation !

signature sophie auduge

Sophie Audugé,
Déléguée Générale de SOS Éducation

P.S. : SOS Éducation est totalement indépendante, elle ne touche aucune subvention. Pour soutenir nos actions et nous permettre de continuer le combat pour améliorer le système éducatif, si vous le pouvez, aidez-nous par un don. Merci pour votre confiance.

Laisser un commentaire

*

code

10 commentaires

  • Maneveau dominique

    Il est insupportable de voir des fautes à chaque ligne même dans les journaux ou à la télévision.

    • Blaise

      Arrêtons d’inventer de nouvelles règles pour nos élèves et étudiants, faisons en sorte que les basiques soient au moins assimilés correctement

  • robert JALLA

    édifiant !!

  • Morillon

    Écriture complètement ridicule, totalement décalée de la langue française

  • le PEUTREC

    Une absurdité

  • de Franclieu

    Cette chose n’est certainement pas un progrès, j’imagine à quel point Camus, Balzac ou même Molière ne doivent cesser de se retourner dans leurs tombes…

  • Rochelavareille

    Je trouve l’écriture inclusive complètement ridicule, qui ne facilite pas l’apprentissage des jeunes.

  • Jeanne Loiseau-Aubert

    La stupidité n’a plus de limite, c’est un travail de démolision, de perte cd’une brillante civilisation, qui nous emporte des lumières à l’obcurité. C’est l’expression du laisser-aller, de l’ignorance et de la paresse. Quant on n’avance plus, on recule, c’est plus facile. C’est la force du plus grand nombre qui rejette sans idéal, tous les grands esprits dont ils ne sont pas.

  • Legras

    Cette campagne est à insupportable. Si l’on donnait le goût de l’effort aux enfants. C’est la ruine de notre langue.

  • Mayet

    Comment peut-on avoir inventé ce genre de méthode d’écrit !!