La théorie du genre : c'est une réalité

TV Libertés
TV Libertés

La théorie du genre : c’est une réalité

Interview de Jean-Paul Mongin, délégué général de SOS Éducation, sur TV Libertés,  au sujet de la théorie du genre.

Jean-Paul Mongin démontre, preuves à l’appui,  que la théorie du genre est bien enseignée dans les manuels recommandés par l’Éducation nationale.

1 Réponse

  1. Leborgne

    Bonjour,
    Philosophe – et professeur – j’émets quelques réticences à vos propos.
    – Dire que des choses dans notre sexualité sont issues d’une construction n’est pas l’apanage de la théorie du genre, mais de toute conception philosophique qui admet que la personne se fait au cours de son existence (à commencer par le personnalisme de Mounier par exemple). La sexualité est bien quelque chose qui s’élabore, quelque chose que nous devons conquérir – sans nécessairement en conclure que nous devons décider tout de notre sexualité. – Votre 2e exemple s’appuie sur une image de garçons en train de jouer à la poupée, et de filles jouant aux voitures. Vous vous indignez de la consigne – « en quoi cette publicité détourne-t-elle des préjugés sexistes ». Il n’est pas question ici spécifiquement de théorie du genre, mais bien d’une réalité, qui de façon schématique attribue des activités aux filles et aux garçons, sans prendre en compte leur caractère et les activités dont ils ont besoin (qui fait que mon frère faisait de la broderie, mais avec interdiction formelle de le dire aux amis !). Nous ne sommes donc pas « dans la théorie du genre avec ça », comme vous dites, mais seulement dans l’analyse de schéma que nous appliquons à l’enfant. Ce n’est pas parce qu’une idée est soulignée entre autre par le Gender, qu’elle en devient fausse, et à combattre ! Apprenons à regarder avec plus de lucidité et de bienveillance le monde. Ce n’est pas en construisant des barrages de contre culture contestataire que nous construirons le monde de demain, plus respectueux de l’homme. Soyons également plus … objectif ?