Comment gérer l’hétérogénéité d’une classe en donnant du sens aux apprentissages ?

Mercredi 17 avril 2019
Comment gérer l’hétérogénéité d’une classe en donnant du sens aux apprentissages ?

Comment gérer l’hétérogénéité d’une classe en donnant du sens aux apprentissages ?

Intervenantes : Aude Lefébure et Isabelle Lejeune

Date : Mercredi 17 avril 2019 de 16h30 à 19h30

Prix : 15 euros 

 

Depuis la loi de 2005 de plus en plus d’élèves avec des besoins éducatifs particuliers sont soit en classe ordinaire soit en ULIS. Leur profil particulier nécessite une pédagogie différenciée pour répondre à leurs besoins. L’individualisation est parfois compliquée à mettre en place quand il faut répondre à un groupe classe, à des exigences de programme et même faire comprendre à l’élève l’intérêt de tel ou tel apprentissage.

Par ailleurs, la gestion de l’hétérogénéité est souvent compliquée : Comment permettre en classe à chaque élève de progresser et d’acquérir des compétences et des connaissances ? Avant toute chose, il est nécessaire d’observer et d’identifier les besoins des élèves afin de les regrouper en fonction de leurs besoins ou des objectifs visés qui peuvent être divers et variés. Cependant, pour ne pas s’épuiser il faut savoir identifier 4 grands axes, lignes ou objectifs.

La pédagogie de projet est une pédagogie active qui permet de générer des apprentissages à travers  la réalisation d’une production concrète peut permettre de répondre aux exigences de chacun (à la fois professeur et élèves). Investi dans un projet commun, chaque groupe de besoin peut trouver sa place dans le projet et avoir son propre objectif de réalisation étroitement lié à son objectif d’apprentissage défini en fonction du profil de groupe.

Cet atelier a pour objectifs de se questionner sur : qu’est-ce que l’hétérogénéité : comment intégrer, insérer des élèves en difficulté dans une démarche de projet en classe entière ? Comment définir les groupes de besoins, sur quels critères ? Les groupes de besoins sont-ils nécessairement les groupes de travail ? Qu’est ce qui justifie ce choix dans l’éducation nationale ? Comment réussir à mettre en œuvre cette pédagogie en tant que professeur en classe ordinaire ou en ULIS.

Isabelle Lejeune, anciennement professeur des écoles  en classe ordinaire puis en ULIS-école, est actuellement au Collège  Stanislas à Paris, enseignante et responsable de l’organisation pédagogique et professionnelle en ULIS-Lycée après avoir été en ULIS – collège. Par ailleurs, elle intervient en tant que  maître auxiliaire de formation à l’Institut Supérieur de Pédagogie (ISP) de Paris dans le cadre de la formation CAPEÏ.

Aude Lefébure est professeur certifiée de mathématiques et a été maître auxiliaire de formation à l’ISP auprès des enseignants souhaitant se former à la prise en compte de la difficulté scolaire et du handicap. Elle est aujourd’hui directrice du Collège de l’Institut de l’Alma.

Oui, je souhaite participer au prochain atelier.
Voici mes coordonnées pour que vous puissiez me recontacter. (J'ai pris note de votre respect de la confidentialité).
 
Civilité : Adresse (ligne 1):
*Nom : Adresse (ligne 2):
*Prénom : *Code postal :
*Email : Ville :
*Profession : Pays :
*Téléphone :  
*Nom et lieu de l'école :  
Comment avez-vous eu connaissance des ateliers de SOS Éducation ?
  *obligatoire
coucou

Partagez sur les réseaux :
RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://soseducation.org/nos-actions/inscription-ateliers/comment-gerer-l-heterogeneite-d-une-classe-en-donnant-du-sens-aux-apprentissages">
YouTube