L’école de demain : plus d’autonomie pour plus d’efficacité

7 juin 2016
L’école de demain : plus d’autonomie pour plus d’efficacité

L’école de demain : plus d’autonomie pour plus d’efficacité

Alors que de nombreux pays européens ont évolué vers une gouvernance moins centralisée et plus responsabilisante à tous les niveaux, la France semble, quant à elle, figée dans un modèle d’organisation obsolète face aux enjeux actuels. La rigidité de notre système scolaire a montré ses limites depuis bien longtemps, que ce soit en termes de performances des élèves comme le démontrent les enquêtes internationales et plus particulièrement notre classement qui ne cesse de chuter, ou que ce soit en termes d’efficacité budgétaire. En effet, malgré des investissements financiers en constante augmentation, nos établissements scolaires ne sont plus en mesure de transmettre les fondamentaux à la diversité des élèves qu’ils accueillent.

Consciente de l’importance décisive de la question de l’autonomie des établissements dans le débat éducatif, l’association d’intérêt général SOS Éducation a souhaité faire avancer cette thématique à travers l’organisation d’un grand colloque.

Le mardi 7 juin 2016, à la Maison de la Chimie et sous le haut patronage de Patrick Hetzel, député du Bas-Rhin, ancien recteur d’académie et ancien directeur général de l’enseignement supérieur, se sont rassemblés de nombreux experts, politiques et grands témoins autour de cette problématique d’autonomie des établissements scolaires :

Éric Anceau, historien, directeur du projet de Debout la France en charge du projet « Instruction »
Pascal Balmand, secrétaire général de l’Enseignement catholique
Amaury de Bannes, docteur en sciences de l’éducation, chef d’établissement
Pierre Barthe, professeur agrégé, ancien attaché de coopération
Laure Bourdin, consultante en politique éducatives territoriales
Pierre-Yves Cusset, chargé de mission, Commissariat général à la stratégie et à la prospective, Service du Premier Ministre
Annie Genevard, députée du Doubs, secrétaire nationale Les Républicains à l’éducation
Patrick Hetzel, député du Bas-Rhin, ancien recteur d’Académie
Bernard Hugonnier, Directeur adjoint de l’éducation à l’OCDE
Hervé Mariton, ancien Ministre, député de la Drôme
Eric Mestrallet, chef d’entreprise, président de la Fondation Espérance Banlieues
Jean Paul Mongin, délégué général SOS Éducation
Jean-Baptiste Noé, éditorialiste, professeur certifié d’histoire-géographie
Claire Polin, présidente de SOS Éducation
Dominique Reynié, directeur général de la Fondapol
Philippe Soual, professeur agrégé de philosophie en classes préparatoires
Agnès Verdier-Molinié, directrice de la Fondation IFRAP

 

Téléchargez le programme

Après une matinée très riche en témoignages sur le concept de l’autonomie et sur l’expérience anglaise des académies et des free schools, le programme de l’après-midi était consacré à des questions plus concrètes sur la mise en œuvre de cette autonomie à l’échelle de l’établissement, sur l’évolution du rôle du chef d’établissement ainsi que sur l’évaluation du projet pédagogique et de la performance des établissements.

Cet événement a été un très grand succès auprès la communauté éducative et a fait l’objet de plusieurs articles notamment dans la Lettre du Monde de l’éducation. Si vous n’avez pas pu assister à ce colloque dont vous pourrez très prochainement télécharger les actes, vous pouvez visionner la captation vidéo ci-dessous.