Un livre traumatisant lu à des élèves de CM1: des mesures s'imposent

Communiqué du 7 mars 2012

Un livre traumatisant lu à des élèves de CM1: des mesures s’imposent

Ce lundi, la France entière a été alertée par un collectif de parents d’une école de l’Essonne. Le professeur de leurs enfants leur a lu en classe un livre aux passages choquants narrant un viol.

L’enseignant a pu choisir ce livre inapproprié pour des élèves de CM1 âgés de 9 à 10 ans parce qu’il n’existe pas de liste validée d’ouvrages dans laquelle les professeurs puisent sans s’en écarter.

La seule chose qui existe au niveau du ministère est une liste de référence.

SOS Éducation réclame qu’un comité de sages soit à l’origine de listes validées et exhaustives, diffusées dans toutes les écoles pour chaque âge afin qu’aucun professeur ne puisse faire étudier une œuvre qui peut nuire à ses élèves.

Ces listes validées et exhaustives doivent rester des outils évolutifs et vivants : tout ouvrage pourra faire son entrée dans la liste sur simple demande d’un professeur mais après validation du comité des sages.

« La liberté pédagogique sera respectée en même temps que l’on s’assurera du bon développement des enfants », souligne Olivia Millioz, porte-parole de SOS Éducation.
« Cette dernière affaire est trop grave pour que le ministère ne se décide pas enfin à accompagner positivement les professeurs. »