Single Blog Title

This is a single blog caption

Droit de réponse à l’article des Inrocks sur notre interview de Jean-Michel Blanquer

Nommément mise en cause dans un article signé de Monsieur Julien REBUCCI, publié sur le site www.lesinrocks.com à l’emplacement suivant :

http://www.lesinrocks.com/2017/05/19/actualite/en-cachette-la-sulfureuse-association-sos-education-efface-tous-ses-liens-avec-le-nouveau-ministre-de-leducation-nationale-11946572/

et sans préjudice de ses droits à solliciter la suppression de cet article ou l’indemnisation du préjudice qu’il lui cause, l’association SOS EDUCATION entend user du droit de réponse tel qu’il est prévu par les articles 6 IV de la loi de confiance dans l’économie numérique du 21 juin 2004 et par le décret du 24 octobre 2007 :

L’article publié sous la signature de Monsieur Rebucci contient plusieurs inexactitudes auxquelles l’association SOS Éducation entend apporter les réponses suivantes.

En premier lieu, SOS Éducation n’est ni sulfureuse, ni anti-avortement, ni proche de l’extrême droite. Au cas où, précisons qu’elle n’a pas non plus de lien avec les illuminati et n’est pour rien dans aucune épidémie de grippe espagnole. Plus sérieusement, ces qualificatifs relèvent de fantasmes et d’amalgames que les Inrocks auraient rapidement pu dissiper en venant nous rencontrer plutôt qu’en recopiant un article publié par un autre journal il y a 14 ans (imputant une proximité avec Ronald Reagan…)

L’association n’a pas vocation à s’exprimer sur l’avortement, qui n’appartient pas à son domaine d’intervention.

SOS Éducation revendique un caractère apolitique et non-partisan, ce qui ne l’empêche évidemment pas de porter une appréciation sur les programmes politiques dans le domaine de l’éducation. Elle n’est « proche » d’aucune formation politique et demande audience à toutes. Ses « proximités » ne sont déterminées que par les conceptions de l’école, de l’éducation, et de l’enseignement, lesquelles dépassent assez largement le clivage droite/gauche, comme le démontre la nomination récente de Monsieur Blanquer.

L’interview de celui-ci publiée sur le site de l’association avait été réalisée il y a plusieurs semaines, diffusée avec les interviews de nombreuses autres personnalités avant sa nomination dans le cadre d’un projet de livre blanc, et les positions qu’il y exprimait étaient à la fois anciennes, connues et publiques. Le Délégué Général de SOS Éducation ayant publié le 18 mai une tribune portant, précisément, sur ces positions dans le cadre de sa nomination, il a jugé opportun de substituer cette tribune à cet entretien. Sa lecture suffit à démontrer que SOS Éducation ne cherche nullement à dissimuler ce que lui inspirent certaines positions de Monsieur Blanquer.