Jean-Frédéric Poisson

Le Grand oral de SOS Éducation
Jean-Frédéric Poisson - Le Grand oral de SOS Éducation

Jean-Frédéric Poisson

poissonSOS Éducation a eu le privilège de rencontrer Jean-Frédéric Poisson, président du parti chrétien-démocrate et candidat à la primaire de la droite et du centre.  Sans détours, Jean-Frédéric Poisson s’attaque à tous les tabous du système : autonomie pour les établissements scolaires, statut des enseignants, finalités de l’instruction publique…

Interview réalisée par Jean Paul Mongin.

Pour connaître la position de M. Poisson sur :

  • l’autonomie des établissements allez à 0’51
  • la liberté scolaire et le chèque éducatif allez à 2’36
  • les finalités de l’instruction, l’évaluation et les diplômes allez à 4’52
  • le statut des enseignants allez à 8’22
  • la réformabilité du système éducatif allez à 9’40
Que proposent les autres candidats pour l’Éducation ?
Découvrez-le en recevant leur « Grand oral » avec SOS Éducation.
Il suffit de vous inscrire à notre newsletter :

5 Réponses

  1. COLIN

    Vous ne semblez jamais vraiment parler des Ecoles privées hors contrat au travers de la plupart des communiqués, informations et autres enquêtes..
    Cette alternative existe, coûte cher aux parents,.. semble faire peur puisqu’il s’agit souvent
    d’ Ecoles mises sur pied par des associations catholiques, tout comme fut un temps le monde ecclésiastique s’occupait des hôpitaux de soin, de personnes âgées etc… à moindre coût pour la population. Le monde moderne, ses privatisations, étatisation n’ont eu souvent pour conséquences que de faire disparaître cette chaleur humaine et la qualité d’écoute et de soutien auprès des personnes âgées entre-autre.
    Bien à vous.

  2. SIMON

    Merci Jean Frédéric pour cette interview . C’est clair, concret , précis, opérationnel et porte sur l’essentiel avec une finalité, la formation de nos enfants . c’est une excellente reforme qui se dessine dans tes propos
    Didier SIMON

  3. Raymond

    J’ai vu avec intérêt cet interview. j’étais PEGC ( espèce en voie de disparition) et suis retraité depuis 11 ans.
    Autonomie des établissements oui avec , bien sur ,des limites. Un établissement devrait pouvoir proposer des structures particulières pour certains de ses élèves. Mais ceci doit être décidé au sein du conseil d’établissement du collège ou de l’école. Par contre il ne s’agit pas de modifier les horaires des matières ni les programmes nationaux.

    Mais il faut aussi arrêter avec le collège unique qui fait beaucoup de mal.
    Toujours en respectant les programmes, il doit y avoir une liberté pédagogique pour les profs. Au sujet des écoles privés , cela existe déjà, il existe des écoles privés et les parents ,qui le peuvent y inscrivent leurs enfants. je pense toutefois ,que dans les dotations de l’état, il faut tenir compte d l’apport financier des parents, donc diminuer les aides.
    les diplômes ont de moins de valeurs. Il faut tout revoir en cessant de faire de la démagogie et donner le bac ou le brevet à tout le monde.

    Enfin au sujet du statut des enseignants , il doivent rester fonctionnaire du ministère.
    Par contre je pense qu’en collège et en lycée ils devraient pouvoir enseigner deux matières voisines. Par exemple math physique. Bien sur pas des matières trop éloignées. Il serait idiot et contre productif de demander à un prof d’enseigner, le français et la biologie.
    Voila mes avis de vieux prof retraité. Excusez moi pour les fautes

  4. Robert Coignard

    Bonjour,
    – Comment se fait il que J.F. Poisson se commette avec ceux qui ont conduit la France depuis plus de 40 ans au point où elle en est, en « bonne entente » avec les socialo-communistes ?
    –> Vous ne pouvez Ignorez qu’il existent des hommes tels que :
    – M. François Billot de Lochner de « France Audace », « Liberté Politique », etc.?
    – Le Général D. Tauzin de « Rebâtir la France » , etc.?
    – « Le Cercle Vauban », et ses études diffusées depuis des années dans la « Nouvelle Revue Universelle » ?
    –> »La folie consiste à refaire sans cesse les mêmes choses avec les mêmes hommes en espérant, un jour, un résultat différent »…