François Fillon

Le Grand oral de SOS Éducation
François Fillon - Le Grand oral de SOS Éducation

François Fillon

SOS Éducation a eu le privilège de rencontrer François Fillon, ancien premier ministre, ancien ministre de l’éducation et candidat à la primaire de la droite et du centre. Sans détours, François Fillon a bien voulu répondre à toutes nos questions en matière d’éducation : comment faire pour lutter efficacement contre l’illettrisme, comment accorder plus d’autonomie aux établissements, que penser de l’enseignement de l’histoire

En exclusivité pour les membres et les sympathisants de SOS Éducation, il a révélé les dessous de son programme éducatif.


Interview réalisée par Stéphanie Baz.

Liste des questions posées à monsieur François Fillon :

  • Notre constat est simple et malheureux : à l’entrée en 6ème près de 20% des élèves ne savent pas lire correctement. Vous proposez de vérifier régulièrement l’acquisition des fondamentaux par des tests appropriés à l’âge de l’enfant. Quelles seraient alors les mesures prises en fonction des résultats obtenus ? (réponse :  0:47 à 2:35)
  • Nous nous félicitons de votre prise de position en faveur de l’autonomie des établissements. Envisagez-vous cette autonomie dans sa dimension financière ? Quelles modifications du financement du système éducatif seraient alors à prévoir ? Jusqu’au êtes-vous prêt à aller dans le développement d’un véritable pluralisme scolaire ?  (réponse :  2:47 à  4:39)
  • Vous soulignez – à juste titre – le lien entre autonomie et responsabilité. Comment peut-on mettre en place une évaluation transparente de la performance des établissements et de l’ensemble du système éducatif ? (réponse :  4:54 à  5:45)
  • Quels sont les freins à la mise en œuvre d’une politique telle que la vôtre ? Comment passer outre les conservatismes de l’institution ? (réponse :  5:55 à 7:44 )
  • Vous vous êtes prononcé récemment pour une évolution de l’enseignement de l’histoire davantage tourné vers le récit national ; est-ce que vous visiez ainsi, en tant qu’ancien ministre de l’éducation, certains discours idéologiques ou certaines pratiques pédagogiques ? (réponse :  7:56 à 10:25 )
  • Conclusion de monsieur Fillon sur l’éducation (réponse : 10 :40 à 12:23) 
Que proposent les autres candidats pour l’Éducation ?
Découvrez-le en recevant leur « Grand oral » avec SOS Éducation.
Il suffit de vous inscrire à notre newsletter :

16 Réponses

  1. trividic

    Je suis moi aussi pour retour des fondamentaux (lire écrire compter donc raisonner) , la sélection donc la fin de l’égalitarisme stupide, car non nous ne sommes pas tous égaux.

  2. Patricia

    Que cela fait plaisir d’entendre M. Fillon parle de l’education et surtout de nous parler des possibilités de faire quelque chose enfin, dans notre système educatif. C’est vraiment urgent car quand j’écoute ma fille qui est professeur, parle de son inquiétude
    du niveau des enfants qui arrivent dans sa classe, je ne peux que dire BRAVO et je parlerai autour de moi de cette interview de
    M. Fillon.

  3. Alain

    On attend pas d’un candidat à la présidence qu’il nous donne les détails techniques de toutes les mesures de bon sens contre l’illettrisme, pour redonner de l’autonomie aux établissements, contre la dictature des syndicats : cela c’est le travail du gouvernement et du ministre de l’éducation auquel il aura donné une feuille de route .
    Il dénonce un système soviétiforme dont il a été le premier ministre, responsable du maintien du « biais idéologique » auquel est soumis l’enseignement de l’histoire, et invoque la nécessité de promouvoir « l’unité nationale » l’amour de son pays.., l’enseignement professionnel et par alternance..
    Rien de nouveau qui n’ait été depuis longtemps vainement réclamé.
    Joli programme dont on ne se souvient pas qu’il ait commencé d’essayer de le mettre en oeuvre, laissant plutôt Chastel jouer les irresponsables dans l’introduction du gender à l’école…
    Contrairement à ce qu’il dit ce sont bien des personnes qui sont en causes , les idéologues et pédagogistes que ces gouvernements ont maintenu en place depuis des décennies.
    On ne peut donc avoir confiance en lui, quelque soit ses beaux discours.

  4. Nom*

    Reponse satisfaisante, mais qui souleve une question. Pourquoi n’a t il pas fait ce qu’il preconise ? Je crainds que ce ne soit qie paroles de circonstances !
    Attendons les autres candidats.

  5. Il est déjà très tard pour remettre de l’ordre avant sans doute « du grabuge », mais l’espoir ,l’espérance et l’optimisme non béa peuvent permettre le sursaut nécessaire. On peu t penser ,voir que Fillon est sans doute le plus capable et le moins corrompu, mais il ne s’exprime pas « politiquement correct  » ! !

  6. Il est déjà très tard pour remettre de l’ordre avant sans doute « du grabuge »,mais l’espoir,l’espèrance et l’optimisme non béa peuvent permettre le sursaut nécessaire. On peut penser,voir que Fillon est sans doute le plus capable et le moins corrompu,mais pour les médias il ne s’exprime pas  » politiquement correct » ! !

  7. Hémon

    La réponse des politiques sur l’enseignement ne répond pas aux problèmes de l’enseignement, car ils ne recherchent pas les causes de base des problèmes rencontrés.
    Le rôle des enseignants est d’enseigner, pas d’éduquer qui est le rôle principal des parents.
    Les enseignants doivent être respectés et se faire respecter: ce n’est absolument pas le cas.
    Ils ne sont pas soutenus quand un parent porte plainte pour une claque, par ce que l’enseigné n’a pas respecté son enseignant ou qu’il a semé le trouble dans la classe. Les programme sont une autres affaires à revoir tout aussi graves.

  8. KARSENTY ALAIN

    Monsieur FILLON semble incarner une politique plus saine pour les années à venir.J’ai envie de lui faire confiance,mais il lui faudra beaucoup de détermination,car ce ne sera facile pour lui. « gardez moi de mes amis,mes ennemis,je m’en charge.
    Bonne chance Monsieur FILLON

  9. Silberstein Alain

    Je fais confiance à François Fillon pour mener à bien une politique de l’éducation en France qui permette de redonner le goût des études aux enfants et en particulier le goût des études scientifiques. Je lui fait aussi confiance pour dynamiser la recherche fondamentale qui en a bien besoin.

  10. ARTEMIS

    Vous n’avez pas compris que depuis 40 ans, ce que veulent nos politiques qui ont dirigé le pays, c’est faire de nos enfants des illétrés, car il est beaucoup plus facile de diriger des ânes que des gens qui ont le bac +4/5.
    Il faut- tout revoir en ce qui concerne l’éducation Nationale ne serais-ce déjà de remettre au travail des penseignants qui sont malades depuis des années parce qu’ils font de la déprime et d’autres qui sont affectés aux syndicats et qui n’enseignent pas !!! S’ils ne sont plus à même de faire leur travail, qu’ils changent de métier !!!!!!
    C’est inutile de rajouter des instits ou des profs, si vous compter le nombre d’enseignants, ça fait 1 enseignant pour 14 élèves quand on sait que dans les classes il y a une moyenne de 30/35 élèves par classe, il y a un problème !!!
    Si Fillon veut redonner le goût des études aux enfants, il a du boulot, il faudrait déjà que les élèves commencent à respecter l’enseignant et ça c’est pas gagner !

  11. Pierre Malak

    Je regrette, mais je n’ai pas regardé les vidéos. C’est vraiment beaucoup trop long. J’aurais aimé avoir d’emblée un tableau avec la synthèse des projets de chacun.

    Merci pour ce bel effort, mais…

  12. LE MORTELLEC

    J’aimerais bien que M. François FILLON nous donne son point de vue sur l’enseignement de l’arabe à l’école française.
    A-t-il l’intention de se plier à : la Stratégie de l’Action Islamique Culturelle à l’extérieur du Monde islamique ?
    Stratégie de mise à profit des compétences musulmanes expatriées à l’extérieur du Monde islamique. Invasion pensée et voulue : lien vers le rapport final de stratégie d’islamisation de l’Europe évoqué par Alain Wagner:
    http://www.isesco.org.ma/fr/wp-content/uploads/sites/2/2015/05/Strat%C3%A9gieComp%C3%A9tence.pdf
    Savez-vous pourquoi, d’après Alain Wagner, Najat Vallaud-Belkacem, ministre française, officie auprès de l’ISESCO (L’Organisation Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture) et l’OCI (L’Organisation de la coopération islamique) ?
    Stratégie de l’Action Islamique Culturelle à l’extérieur du Monde islamique
    OCI: http://www.oic-oci.org/oicv3/home/?lan=fr
    ISESCO: lien vers l’ensemble des stratégies de conquêtes:
    http://www.isesco.org.ma/fr/strategies/

  13. moi

    La question qui tue et depuis que je la mets sur internet n’apporte aucune réponses des intéressées …Bizarre ne trouvez-vous pas?

    Envisagez-vous une réforme sur les revenues et les avantages abusif des hommes politique. Le salaire et des avantages a vie des présidents de la république et tous les autres avantages. Tout comme pour les ministres les sénateurs et tous autres haut fonctionnaires de l’état. Vous taper toujours sur les  » petit  » Français, mais jamais sur tous vos avantages et revenues colossaux. La France est dans ce lamentable état grâce aux décisions politiques et des politiciens très souvent absent sur les banc de l’assemblé ou en train de dormir. Ces politiciens qui peuvent bafouer se moquer des lois et qui revienne comme si rien ne c’était passer, alors que moi, si je vole une orange pour pouvoir manger je vais prendre 6 mois de prison et une inscription sur mon casier judiciaire. C’est la France, la liberté, la Légalité, la démocratie ça?
    Alors vu que aucuns politiciens ne reformera vos revenues, avantages et abus. vous comprendrez très bien que je ne perdrais pas mon temps a aller aux urnes même pour mettre un bulletin blanc, puisque vous vous en foutez. Des gens se sont battu et d’autres sont mort pour abolir les rois, mais aujourd’hui vous avez légalisé la royauté et sa cours….Et c’est ni l’extrême droite ou l’extrême gauche, qui vont améliorer les choses.
    Et n’oublions pas nos hyper cher (€) députés européen..