École inclusive : de touchants témoignages

École inclusive : de touchants témoignages

Théo est trisomique. C’est simple comme handicap, même pas besoin d’étiquette, car c’est visible à l’œil nu. Contrairement aux handicaps invisibles, un enfant trisomique joue cartes sur table, avec une mauvaise pioche qui bouleverse la vie de ses parents.

Théo est resté une année supplémentaire à la crèche, il entre en petite section à 4 ans. Sa crèche et le CAMSP craignaient que la Rentrée à l’école ne soit difficile.

Il arrive le premier jour escorté par les sourires bienveillants de ses deux parents. Ils forment autour de lui un cordon de sécurité chaleureux et lumineux qui le précède dans la classe. Son visage est curieux, détendu. Ses yeux confiants et sereins nous dévisagent avec calme. Il est étonné de voir tous ces enfants qui pleurent et poussent des cris désespérés quand leurs parents quittent la classe.

Je n’avais rarement eu un contact aussi facile et fluide avec les parents d’un enfant jusqu’alors. Ils me présentent Théo, leur 5ème fils, un enfant dont ils sont fiers. Et cette fierté n’est pas feinte. Leurs yeux se posent sur lui avec une tendresse infinie. Et une grande confiance aussi. Je suis frappée par la lumière qui émane du visage épanoui de la maman de Théo. A cet instant j’entrevois tout l’éventail des visages des parents de mes protégés précédents. Des anxieux ou des fuyants, des gênés et des pressés, des honteux ou des épuisés. Des expressions absentes, égarées, indifférentes. Des visages martyrs aux traits tirés, ou des visages tendus, figures de proue d’une lutte trop cruelle. Des visages fermés au regard méfiant, des visages figés sur un regard inquisiteur.

La maman de Théo ne me confie que cette modeste inquiétude, il y a beaucoup d’escaliers dans notre école, Théo n’est pas à l’aise dans ce genre de déplacement. Elle l’amène en poussette et le porte très souvent, trop souvent malgré son poids. L’enseignante et moi-même la rassurons, le climat de confiance est immédiat.

Il n’est pas encore propre, il le deviendra au cours de l’année…

(Suite sur le blogue http://inclusionalecole.strikingly.com)

Partagez sur les réseaux :
RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://soseducation.org/blog/ecole-inclusive-de-touchants-temoignages">
YouTube