Apprendre à lire au CP

Quelle méthode de lecture choisir ?

Téléchargez gratuitement votre exemplaire numérique de cette publication
Entrez votre email. Vous recevrez immédiatement notre publication à télécharger en PDF. Votre adresse ne sera jamais divulgée à un tiers.

Apprendre à lire au CPDes problèmes de lecture fréquents

40% des enfants ont de graves difficultés en lecture et en écriture à la fin du primaire

120 000 élèves entrent chaque année au collège sans maîtriser la lecture et l’écriture.

95% des enfants qui fréquentent les cabinets d’orthophoniste ont simplement appris avec des méthodes inappropriées.

15 % des enfants sortent du primaire quasi illettrés.

La solution : ne pas se tromper de méthode

Il existe plus d’une dizaine de méthodes reconnues pour leur efficacité. Elles respectent toutes le b.a.-ba. pour permettre à l’enfant d’apprendre en sécurité, sans devinette.

L’important dans une méthode, c’est sa progression : aller du plus simple au plus compliqué.

Toutes les méthodes ne se valent pas

Méthode mixte : Dès les premières leçons, l’enfant a des phrases entières à lire. Il doit lire des mots comportant des lettres qu’il ne connaît pas. Il les photographie et les retient par cœur. L’enfant est perdu devant des mots qu’il n’a jamais vus.
Résultat : l’enfant est dépendant.

Méthode syllabique : L’enfant apprend d’abord les lettres puis il s’exerce à les assembler. Il n’a sous les yeux que des mots qu’il peut entièrement déchiffrer. Il commence par des mots simples. L’enfant peut lire seul tous les mots nouveaux.
Résultat : l’enfant est autonome.

Syllabique : une efficacité prouvée

Étude comparant les méthodes entre elles

Mixte : 24 % d’élèves en très grande difficulté

Syllabique : 1 % d’élèves en très grande difficulté

24% des élèves qui apprennent avec des méthodes mixtes sont en très grande difficulté contre 1% seulement avec des méthodes syllabiques.

Source : Braibant et Gérard, 1996.

Classement international : En 2012, la France est 29e sur 40 dans le classement PIRLS.

En 2012, la France est 29e sur 40 dans le classement PIRLS. Le dernier classement international l’atteste. PIRLS compare les aptitudes en lecture et écriture des enfants de 10 ans. La Grande-Bretagne a gagné huit places en 6 ans en adoptant des méthodes syllabiques. Dans le même temps, la France perdait six places.

Source : PIRLS, Université de Boston, 2011.



Pour toute demande d’information au sujet de cet appel et de la garantie de confidentialité,
merci de vous adresser à SOS Éducation,
contact@soseducation.org,
association sans but lucratif déclarée selon la Loi de 1901 –
Siret : 441 199 627 00031 – Déclaration CNIL : n°871 850 – Informations légales –
120, boulevard Raspail, 75006 Paris – Téléphone : 01 45 81 22 67 – Fax : 01 45 89 67 17