Single Blog Title

This is a single blog caption

Enfin de l’argent public pour SOS Éducation !

Le 31 mars dernier, le Conseil d’État avait donné raison à SOS Éducation contre le ministère de l’Éducation nationale qui rendait possible l’obtention d’une mention pour un bachelier qui passait l’épreuve sur plusieurs années (jusqu’à 5 ans). Jugé non conforme au principe d’égalité, puisque les élèves qui passent le baccalauréat au rattrapage ne peuvent prétendre à la mention, le décret du 26 octobre 2015 a donc été limité par la plus autorité administrative de France. Une victoire pour l’association qui va se voir verser le somme de 3000 euros par le ministère de l’Éducation nationale.